Historique et contexte

//Historique et contexte
Historique et contexte2018-07-16T10:55:53+00:00

L’association Ressource Montélimar

Association loi 1901 enregistrée le 25  juillet 2014, est née de la rencontre de toute une équipe déjà investie au sein d’un service de cancérologie dans les soins oncologiques de support, d’un professeur de karaté et de personnes sensibles au bien-être et à l’environnement de l’homme dans sa globalité.

En quête d’une approche humaniste du patient atteint de cancer tenant aussi compte de son entourage dans le sens large du terme (environnement proche mais aussi socio-économique, professionnel, …), le concept du Centre Ressource de Aix-en-Provence, fondé par le Docteur Jean-Loup Mouysset a apporté la réponse appropriée à cette recherche d’une vision plus globale, au delà de la maladie.

Le Centre Ressource Montélimar, ouvert en mars 2015 a pour mission d’offrir un lieu de soutien au malade touché par le cancer lui permettant de mieux supporter les traitements oncologiques de base, chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, de retrouver ou de préserver une continuité et une qualité de vie.

Et tout comme le recommande le dernier plan cancer 3, 2014-2019, l’accompagnement proposé au Centre Ressource Montélimar « vise à mettre en place les conditions pour passer d’un parcours de soins en cancérologie à un parcours de santé assurant une continuité de la prise en charge, sans rupture, et répondant à l’ensemble des besoins des personnes atteintes et de leurs proches » .

« S’appuyant sur une organisation coordonnée et multidisciplinaire, le parcours repose sur une approche personnalisée prenant en considération l’ensemble des besoins au plan physique, psychologique et social », selon deux axes en complément des soins conventionnels :

  • un axe mieux-être
  • un axe d’accompagnement thérapeutique personnalisé, concept innovant, propre à Ressource, avec 4 types de programme : A pour les patients en rémission, B pour les patients en récidive, métastases, C pour les accompagnants (programme en cours de structuration), et D ou DPART (Dynamique d’Accompagnement à la Reprise du Travail) pour les personnes à l’issue de leur traitement oncologique.

En 2017, le Centre Ressource Montélimar a développé deux autres programmes :

  • Accompagnement des endeuillés
  • Accompagnement pour un saut en parachute : programme de 3 mois sur le dépassement de soi.

Un enjeu de santé public majeur

Avec plus de 400 morts par jour, le cancer est la 1ère cause de mortalité en France :

  • 1000 personnes apprennent chaque jour qu’elles sont touchées par un cancer
  • plus de 400 en meurent chaque jour, pour 4 sur la route, 1,1 du sida
  • 50% meurent avant 68 ans

On estime à 400 000 le nombre de nouveaux cas de cancers (incidence) et à 150 000 le nombre de décès (mortalité) en 2017 en France, 214 000 chez les hommes et 186 000 chez les femmes (chiffres de l’Inca).

Les cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate, du sein, du côlon-rectum et du poumon. Chez les hommes, les trois cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate, du poumon et du côlon-rectum. Chez les femmes, ce sont les cancers du sein, du côlon-rectum et du poumon. Ce dernier cancer connaît une progression constante chez les femmes : le nombre de nouveaux cas a été multiplié par 7 ces 30 dernières années. Le facteur de risque majeur de ce cancer est le tabagisme.

Un enjeu économique majeur

Un coût d’environ 30 Md/an pour la société, en Europe, le coût est estimé à 126 milliards d’euro. En France, à 97 euros par citoyen, 60% du poids économique concerne les dépenses hors santé : journées de travail perdues en raison des congés maladie ou des incapacités au travail, heures de soins prodiguées au malade par les proches, ou encore les pertes de productivité attribuées aux décés prématurés. Source : The Lancet – Université d’Oxford – octobre 2013.

  • Sur 1 000 nouveaux cas de cancers diagnostiqués chaque jour, 400 concernent des personnes en activité professionnelle (INCA)
  • 3 millions de personnes en France vivent aujourd’hui avec un cancer ou en ont guéri
  • 1 personne sur 3 perd ou quitte son emploi dans les 2 ans après un diagnostic de cancer 
  • Trois mois après l’annonce de la maladie, seulement 24 % des personnes travaillent encore et 75 % après 5 ans
  • Le cancer amoindrit les chances de retrouver un poste : 30 % des chômeurs ayant affronté un cancer décrochent un emploi deux ans après, contre 43 % pour les personnes qui n’ont pas connu la maladie

 

Synonyme encore de mort pour beaucoup dans les représentations sociétales, le cancer induit un bouleversement dans la vie d’une personne tout comme un tsunami. Véritable tabou par la peur qu’elle renvoie, l’épreuve du cancer met en lumière notre difficulté extrême à gérer ces questions d’ordre existentiel : la mort, la solitude, l’impuissance, la vulnérabilité.

Ouverts à tous, homme, femme, enfant, à n’importe quel âge, pour n’importe quel type de cancer, et à n’importe quel stade, sans condition financière  : le Centre Ressource propose un accompagnement, des temps d’échanges et des activités de bien-être. En effet, outre la violence des traitements et la douleur physique, la souffrance et l’impact psychologique font également partie de la maladie. Ressource essaie de répondre à l’ensemble des enjeux, aussi bien humains que sociaux afin de lutter contre les conséquences de la maladie qui aggravent les difficultés. Ressource propose d’élargir la vision du patient touché par le cancer. Le protocole médical obligatoire de la prise en charge de la maladie n’a ni le temps ni les moyens de considérer la personne en tant que telle. Un parcours personnalisé complémentaire peut l’aider à devenir acteur de sa santé. Ressource propose des outils pour qu’elle puisse s’approprier ses choix de vie : être dans la vie et non dans la survie. 
Accompagner et soutenir la personne touchée par le cancer à n’importe quel stade de la maladie (Sensation de vide, états dépressifs, anxiété, épuisement physique et moral…) 
Aucune des activités n’a vocation à traiter le cancer.
 Mieux prendre en charge la personne atteinte d’un cancer, c’est l’aider à se sentir bien dans son corps et dans sa tête après et même pendant la maladie. Cela facilite ainsi son maintien à la vie sociale. Une personne qui « habite » mieux son corps, qui trouve le courage de faire face, qui comprend son cancer, qui peut parler de sa maladie a bien plus de chances de vivre mieux cette épreuve, et probablement même d’influencer sur son devenir.

Ressource va permettre à la personne de découvrir comme il est essentiel de prendre soin de soi, s’adapter un nouveau rythme de vie.

Cette vocation s’est incarnée dans l’activité d’un Centre dédié, le centre Ressource de Montélimar qui propose :

  • un axe « Mieux-Être » avec des activités individuelles et collectives pluridisciplinaires de type cognitivo-comportementales
  • un Accompagnement Thérapeutique unique : le PPACT Ressource®  Programme Personnalisé d’Accompagnement Thérapeutique
  • le DPART, Dynamique Programme d’Accompagnement à la Reprise du Travail

Cette démarche répond aux recommandations du dernier plan cancer 2014-2019 Objectif 7 : Assurer des prises en charge globales et personnalisées

« Parallèlement aux progrès thérapeutiques, la prise en charge personnalisée en cancérologie se doit d’évoluer vers un accompagnement prenant en considération l’ensemble des besoins de la personne et des proches. Le développement d’un accompagnement global nécessite une organisation coordonnée d’interventions pluridisciplinaires afin d’éviter les ruptures dans les parcours des personnes touchées ou d’en atténuer les effets. La qualité de l’accompagnement suppose aussi de donner aux personnes atteintes de cancer tous les moyens de participer pleinement à leur prise en charge. »

Pour ce qui concerne notre bassin géographique, 1 118 patients ont été admis pour un traitement oncologique sur le Centre Hospitalier de Montélimar durant l’année 2015, chimiothérapie et/ou radiothérapie. On peut rajouter 20% à ce chiffre si on inclut les patients pris en charge chirurgicalement sur l’hôpital et la clinique Kennedy, soit 1300 personnes environ au total.

Soutenez les centres ressource qui accompagnent les personnes atteintes du cancer et leur entourage
. Devenez mécènes de l’action de ressource et de son développement en national…

En savoir
FAIRE UN DON EN LIGNE
Téléchargez le formulaire de soutien, imprimez-le et retournez-le, accompagné de votre chèque à

Fond de dotation Ressource
Pôle d’activités du Meyrol
7 avenue du Meyrol
26200 Montélimar

Merci de votre soutien.

TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE
En choisissant le don par prélèvement automatique, vous nous aidez durablement :
votre soutien régulier nous permet de mettre en place des actions à long terme en vue de proposer aux patients qui en font la demande les soins de Mieux-Être et d’Accompagnement Thérapeutique.

Par ce moyen, vous choisissez le montant et la périodicité de votre soutien.
Cette somme est prélevée régulièrement sur votre compte : ainsi, vous répartissez votre don tout au long de l’année et équilibrez votre budget.

Merci de compléter le formulaire en y joignant obligatoirement un relevé d’identité bancaire (RIB) ou postal (RIP) avant de l’envoyer à l’adresse ci-dessous :

Fond de dotation Ressource
Pôle d’activités du Meyrol
7 avenue du Meyrol
26200 Montélimar

TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE