Le PPACT® Ressource : Programme Personnalisé d’Accompagnement Thérapeutique

/Le PPACT® Ressource : Programme Personnalisé d’Accompagnement Thérapeutique
<< Retour

L’annonce du cancer marque le début d’une odyssée tumultueuse et bouleversante… Après l’épreuve des traitements, tout reste encore à faire pour rebâtir son quotidien…

Trouver des ressources pour vivre aujourd’hui et penser à demain…

Le Centre Ressource Montélimar propose un programme innovant et labélisé, intitulé « Programme Personnalisé d’Accompagnement Thérapeutique » (PPACT). Le PPACT est destiné à améliorer la qualité de vie des personnes touchées par le cancer en leur donnant des atouts supplémentaires pour les aider à mieux traverser cette épreuve… Le PPACT se déroule sur 1 an, dès l’annonce de la maladie et en complément ou à la suite des traitements médicaux, pour permettre à chacun d’influencer positivement sa santé pendant le parcours de soin.

Comment se déroule un PPACT ?

Le PPACT se déroule au sein d’un groupe fermé de 8-10 personnes qui se réunit au cours de séances hebdomadaires pendant 4 mois, puis de séances bimensuelles pendant les 8 mois suivants.

D’une durée de 3h, chaque séance se divise en deux temps :

– une partie « acquisition de savoir-faire et de connaissances » autours de 5 grands thèmes en relation avec la maladie (gestion du stress, communication, connaissance de la maladie, nutrition et activité physique adaptée)

– une partie « psychothérapie de groupe de type soutien-expression » (PGSE) permettant d’améliorer la communication, l’ouverture et l’expressivité émotionnelle, d’améliorer la qualité de vie, les stratégies de coping, le soutien social et familial, la relation médecin-malade, d’intégrer les changements de l’image de soi et de son corps…

L’engagement sur une année est essentiel pour permettre d’intégrer véritablement les acquis et savoir-faire transmis. Il permet également de renforcer les liens de confiance et de solidarité entre les participants et de permettre ainsi de bénéficier au mieux des apports du travail psychothérapeutique.

Encadrement : chaque programme est encadré par un ou deux référents psychologues, formés auprès du Centre Ressource Aix-en-Provence à la PGSE. Ils collaborent également avec des référents médicaux, spécialisés en oncologie ainsi qu’avec Nancie Rosati, Directrice médicale du Centre Ressource Montélimar. Enfin, le programme fait intervenir une équipe de professionnels pluridisciplinaires qui animent les ateliers d’acquisition de savoir-faire et de connaissances.

 

Contexte scientifique

L’Accompagnement Thérapeutique proposé au sein des Centres Ressource de France s’appuie sur les travaux scientifiques de deux experts internationaux en onco-psychologie : les Pr David Spiegel (Université de Stanford, USA) et Barbara Andersen (Université de l’Ohio, USA).

Le Pr Siegel, éminent psychiatre américain, a démontré dans une étude publiée en 1989, l’effet bénéfique des groupes de type soutien-expression sur le taux de survie et sur la qualité de vie de patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique en comparant l’effet à un groupe témoin de patientes suivant uniquement une prise en charge médicale classique. Ces résultats furent reproduits et confirmés en 2007, puis dans d’autres recherches réalisées auprès de patients atteints de différents types de cancers.

Le Pr Andersen, spécialisée en psychologie, obstétrique et gynécologie, a comparé quant à elle dans une étude publiée en 2008, des femmes atteintes de cancer du sein localisé et recevant un traitement adjuvant conventionnel (chimiothérapie, radiothérapie et hormonothérapie) bénéficiant ou non d’une intervention cognitivo-comportementale d’un an en sus de la prise en charge habituelle. Avec un recul de 10 ans, cette étude prouve que l’amélioration des comportements de santé à des effets remarquables, en termes de diminution significative du risque de récidive.

Ces recherches ont inspiré et orienté les travaux du Dr Jean-Loup Mouysset, créateur du premier Centre Ressource à Aix en Provence et fondateur des programmes d’accompagnement thérapeutique qui y sont dispensés. En 2018, il publie une étude de « Qualité de vie des patients ayant suivi le programme d’accompagnement thérapeutique PPACT », réalisée auprès de 316 adhérents ayant participé aux PPACT dans les différents Centres Ressource de France. Les résultats obtenus montrent une réduction significative de l’anxiété et de la dépression (scores HAD) ainsi qu’une amélioration de la qualité de vie (scores QLQ C30) entre le début et la fin de chaque PPACT.

Des groupes homogènes pour plus de cohésion et de compréhension mutuelle…

L’homogénéité des groupes est possible grâce à l’ouverture de quatre types de PPACT concernés par des problématiques différentes :

les PPACT de type A qui s’adressent aux adhérents touchés par un premier cancer, à l’évolution favorable, et concernés par des angoisses liées à la peur de la récidive.
Au Centre Ressource Montélimar, nous avons déjà ouvert 2 PPACT A :
– le PPACT « Les Allumées Empactées », débuté en mars 2016 avec 11 participantes.
– le PPACT « Les Belles Parachutées », débuté en novembre 2016 avec 8 participantes.

les PPACT de type B qui s’adressent quant à eux aux adhérents en situation de récidive ou de cancers métastatiques, et concernés par des angoisses liées à la peur de mourir. Au Centre Ressource Montélimar, nous avons déjà ouvert 2 PPACT B :
– le PPACT « Les mots bleus », débuté en octobre 2016 avec 8 participants.
– le PPACT B2 (recherche de nom de groupe en cours), débuté en janvier 2018 avec 6 participants.

Description du programme

Acquisition de connaissances et de savoir-faire

Ces différents ateliers apportent une réflexion théorique autours de différents domaines en lien avec les difficultés posées par la maladie, ainsi qu’une expérimentation et une transmission d’outils pratiques permettant un travail sur soi, sur ses émotions ainsi que sur ses ressources internes et externes.

Ces ateliers s’articulent autour de cinq grands thèmes principaux:

– Comprendre les mécanismes, les traitements et les causes du cancer :
Ces ateliers font intervenir les référents médicaux des PPACT, spécialisés en oncologie. Ils visent, dans une approche globale, à transmettre des connaissances de base pour une meilleure compréhension de la dynamique, des traitements et des causes du cancer.

– Améliorer la communication avec le corps médical et les proches :
Ces ateliers visent à connaître les mécanismes de base de la communication, à analyser les différents types de communication et à maîtriser les principes de base de la communication relationnelle. Ils s’inspirent principalement des techniques de CNV (Communication non violente), méthode efficace visant à créer des relations fondées sur l’empathie, le respect de soi et des autres. Les apports de la CNV permettent de développer l’assertivité et d’éviter ou de mieux gérer les conflits au quotidien.

– Améliorer son alimentation et soutenir sa santé :
Les intervenants naturopathes proposent des ateliers nutrition qui mêlent apports théoriques et mises en pratique aboutissant au partage d’un repas dans la convivialité. Ces ateliers permettent d’apprendre comment renforcer ses défenses naturelles à l’aide d’une alimentation appropriée et en harmonie avec les lois du corps, de la nature et des traitements médicaux mis en place.

– Gérer son stress par l’acquisition de techniques de relaxation : 
Ces ateliers visent à comprendre les mécanismes physiologiques et psychologiques du stress, et ses effets sur la santé. Ils permettent également de découvrir, d’expérimenter et de maîtriser différentes techniques de relaxation (hypnose, sophrologie…) afin de mieux réguler son stress et ses émotions. Il s’agit d’un travail de prise de conscience et de lâcher-prise visant à retrouver harmonie et équilibre.

– Activité Physique Adapté (APA) :
Ces ateliers font intervenir des professeurs d’APA qui apprennent aux travers de supports théoriques et d’exercices ludiques à se réapproprier son corps grâce à l’activité physique. Cette remise en route dynamique et vitalisante permet un retour vers la santé et renforce les ressources de l’organisme.

De façon transversale, d’autres thèmes vont être abordés au cours du programme tels que l’impact de l’environnement sur notre santé, mais aussi le renforcement du bien-être et de l’estime de soi, les difficultés que peut poser la maladie vis-à-vis de l’image du corps, de la sexualité… etc

Groupe de parole thérapeutique (PGSE) : Mettre en mot pour ne pas être mis en pièce

Chaque groupe est constitué de 8 à 10 participants qui resteront les mêmes tout au long de l’année. Au fil des séances, cela permet de renforcer durablement les liens tissés entre chaque personne et d’instaurer ainsi une atmosphère de solidarité et de soutien propre au travail thérapeutique.

Un climat de confiance, de respect et de non-jugement est établi au sein du groupe sous la bienveillance d’un ou de deux référent(s) psychologue(s) dont le rôle est également de soutenir et de faciliter les échanges.

L’objectif du groupe de parole est de permettre aux participants d’aborder librement et ouvertement différents sujets relatifs à l’épreuve commune qu’ils traversent afin de mieux faire face aux évènements de vie stressants associés au vécu de la maladie. Le soutien mutuel permet de créer une plus grande ouverture et expressivité émotionnelle à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du groupe, d’améliorer les capacités à faire face, de développer les stratégies d’adaptation et les ressources aussi bien intérieures qu’extérieures. La force du groupe permet également de dépasser certaines peurs en développant un projet de vie centré sur le bien-être et l’amélioration de la qualité de vie.

Chaque maladie, chaque changement de vie, chaque transformation personnelle porte avec elle son lot de questionnements, de peurs, d’espoirs, de hontes, et de courages. Il est important de donner à ces émotions la place qui leur revient, et de les approcher avec respect car ce sont elles qui déterminent la façon dont nous vivons.

Il ne s’agit pas ici de mener un combat contre quelque chose, mais bien au contraire de parvenir à intégrer ce qui nous anime et qui parfois nous fait peur. Cela peut permettre de trouver, en nous, la Ressource qui attend de pouvoir nous accompagner et de nous prêter main forte sur notre chemin de vie.

Comment y participer ?

Les groupes PPACT s’adressent à toute personne atteinte d’un cancer.

Inscription : l’annonce de l’ouverture d’un nouveau groupe PPACT se fait par mail et par affichage au Centre Ressource Montélimar. Si vous êtes intéressé(e) par la démarche, vous pouvez appeler le Centre au 04 75 54 87 33 ou vous inscrire directement sur la liste des participants intéressés disponible à l’accueil.

Un entretien pré-PPACT avec l’un des référents des groupes vous sera proposé afin de vous donner plus d’informations sur le déroulement du programme et vous amener à prendre une décision concernant votre engagement dans cette aventure…

Participation : la contribution demandée dans le cadre d’un PPACT est de 30 euros par mois en plus des 20 euros pour l’axe Mieux-Etre.

Ces contributions nous aident à fonctionner mais ne doivent aucunement être un frein à votre participation et peut être ajustées en fonction de vos moyens.

Contactez-nous
2018-09-21T12:08:26+00:00

Soutenez les centres ressource qui accompagnent les personnes atteintes du cancer et leur entourage
. Devenez mécènes de l’action de ressource et de son développement en national…

En savoir
FAIRE UN DON EN LIGNE
Téléchargez le formulaire de soutien, imprimez-le et retournez-le, accompagné de votre chèque à

Fond de dotation Ressource
Pôle d’activités du Meyrol
7 avenue du Meyrol
26200 Montélimar

Merci de votre soutien.

TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE
En choisissant le don par prélèvement automatique, vous nous aidez durablement :
votre soutien régulier nous permet de mettre en place des actions à long terme en vue de proposer aux patients qui en font la demande les soins de Mieux-Être et d’Accompagnement Thérapeutique.

Par ce moyen, vous choisissez le montant et la périodicité de votre soutien.
Cette somme est prélevée régulièrement sur votre compte : ainsi, vous répartissez votre don tout au long de l’année et équilibrez votre budget.

Merci de compléter le formulaire en y joignant obligatoirement un relevé d’identité bancaire (RIB) ou postal (RIP) avant de l’envoyer à l’adresse ci-dessous :

Fond de dotation Ressource
Pôle d’activités du Meyrol
7 avenue du Meyrol
26200 Montélimar

TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE